Salon de vin et du fromage de Floreffe et d'Aiseau-Presles (mars)

S'il a confiance en la qualité de ses vins, Jean-François Baele se doit de multiplier les occasions pour les amener aux lèvres du consommateur, en privilégiant la vente directe. Le salon annuel de vin et du fromage de Floreffe et d'Aiseau-Presles (mars) est une façon de se faire connaître et d'inciter les voisins et locaux à venir visiter son Domaine du Ry d'Argent à Bovesse, au nord de Namur.

Le Domaine du Ry d'Argent au Salon de vin et du fromage de Floreffe et d'Aiseau-Presles

C'est à Gigondas que Jean-François Baele s'est décidé à prendre part à son premier salon du vin. Le jeune vigneron à la tête du domaine du Ry d'Argent (Bovesse) se trouvait en vacances chez Jean-François Lénelle, un ami qui s'est lui aussi lancé dans l'aventure vinicole. « Il me disait que, pour lui, venir au salon, ce n'était pas évident. Livraison des palettes, douanes... Tout cela a un coût quand on vient du Sud de la France. Par contre, il trouvait que j'étais fou de ne pas participer à un tel salon à 15 km de chez moi... »
 
Jean-François Baele sait que, même s'il a confiance en la qualité de ses vins, il va aussi devoir se multiplier pour les amener aux lèvres du consommateur. « Je privilégie la vente directe. Quand les gens viennent à la maison, je les reçois devant les deux barriques. Et bien souvent je suis en salopette et en botte. Je ne triche pas, je suis à fond dans mon métier... »
 
Le salon, c'est l'occasion d'attirer le regard de ses propres voisins. « On s'est rendu compte qu'on était encore trop méconnus dans notre propre région. Les gens que l'on va rencontrer à Floreffe auront peut-être l'envie de nous rendre une petite visite par la suite au Ry d'Argent. La seule crainte pour ce salon ? De perdre ma voix. Quand je parle de mon métier, de ma passion, je ne sais pas m'arrêter... »
 
S. Hq.
 

Jean-François Baele sera présent, comme chaque année, à Floreffe au Salon de vin et du fromage de Floreffe et d'Aiseau-Presles (en mars) avec toute sa gamme de vins belges (blanc, rosé et rouge) avec des prix qui vont de 6,5 à 10€.